1 an, c’est le bilan !

 

365 jours passés à une vitesse folle, 443 publications Instagram, 9000 abonnés, 78 articles, des dizaines de belles rencontres, des heures de travail et de réflexion et une seule envie CONTINUER.

 

EN QUELQUES MOTS


Au départ j’ai créé ce petit blog « en cachette » par peur du regard de autres. Pendant plusieurs mois je l’ai gardé secret, mais aujourd’hui « M comme Madame » fait parti de mon quotidien et je suis plutôt fière du chemin parcouru.

En une année c’est devenu ma petite bulle de bonheur, mon petit refuge, que je prends toujours autant plaisir à remplir de vos belles histoires, de vos jolies créations… Il m’a permis de m’épanouir, et même de m’évader quand j’en avais besoin.

Grâce à lui je me suis dépassée, j’ai appris beaucoup.
Avant de créer « M comme Madame » je n’avais aucune connaissance particulière en informatique (en dehors du pack office) et je n’étais pas non plus vraiment branchée réseaux sociaux. J’ai donc appris à me servir d’Instagram (ça peu paraître bête mais il faut un petit temps d’apprentissage quand même) et de WordPress.
J’ai étudié dans mon coin le language html et aussi les mystiques règles du référencement SEO.

J’ai également dû apprendre à gérer mon emploi du temps différemment. Car non, m’occuper de ce blog n’est pas mon seul travail, j’ai un emploi à plein temps et deux petits bouts à la maison. Il a donc fallu que je m’adapte pour me dégager du temps, pour m’occuper de « vous », avec toujours autant de plaisir.

 

UNE PETITE NOUVEAUTÉ…


Parce que le mariage n’est que le commencement de votre vie de « Madame », je me suis dit que je pouvais peut être créer une nouvelle petit rubrique (après un petit sondage Instagram tout de même !) pour parler de l’après. Parce que votre vie ne se termine pas sur un « Oui » mais que c’est plutôt le début de tout un tas de Non (non touche pas ça, non tu n’auras pas de bonbons, non ne lèche pas la prise…ça sent le vécue n’est ce pas? )

Et voilà c’est le début de la petite catégorie « M comme Maman ». J’envisage cet espace de façon un peu plus personnelle, comme un lieu de partage d’expérience. Un endroit convivial dont la mère parfaite n’en est pas l’égérie.

Tu as 1, 2 , 3….15 enfants, ta maison est en chantier, tu oublis de rendre le livre de bibliothèque à l’école le jeudi, tu as toujours des cordons bleu dans ton frigo pour te sauver la vie le lundi soir.
Alors super tu es normale ! Viens ici partager ton quotidien, déculpabiliser et faire déculpabiliser les autres.

Je vous parlerais de mes coups de cœur (comme toujours), de mes coups de gueule (parfois), et j’espère pouvoir y partager aussi les vôtres.

NB: A toutes les futures, rassurez-vous, ce sera une petite rubrique à part, minoritaire par rapport au mariage, qui reste le cœur de ce site. Vous retrouverez toujours autant de jolis jours, de belles robes et de jolies déco pour votre D-Day mais vous pourrez aussi venir y jeter un œil quand votre petit ventre commencera à s’arrondir (ou même avant, ça c’est vous qui voyez  🙂 )

Et si on commençait tout de suite ?

UN PREMIER ARTICLE FAMILLE…


J’ouvre la catégorie « M comme Maman » avec le joli shooting de la famille d’Aurore, créatrice de la super boutique de location d’objets de caractères pour vos jolis événements Big Day Bazaar. Un doux moment en famille immortalisé par la talentueuse Alexandra MALDEME.

Un petit conseil, allez jusqu’au bout de l’article, une petite surprise vous y attends 😉

Parlez moi un peu de vous, de votre rencontre ?

« Romain et moi nous sommes rencontrés dans les couloirs du lycée. Un ami commun, quelques mots échangés entre 2 arrêts de bus, un coup de fil timide pour se donner rendez-vous, un premier baiser échangé dans une maison abandonnée, … et hop ! nous étions lancés dans une histoire d’amour qui dure depuis 17 ans déjà.
Nous avons attendu la fin de mes études et que je décroche mon premier boulot pour nous installer ensemble, 4 ans plus tard on se mariait et 1 an et demi après Sasha venait chambouler notre vie.
Un schéma plutôt classique, pourtant rien n’avait été programmé, on s’est laissé porter par la vie et ses surprises, saisissant les opportunités qui se présentaient pour vivre de nouvelles étapes. »

Comment avez-vous annoncé cette grossesse au papa ?

« J’ai découvert ma grossesse une semaine avant le jour de ses 30 ans, j’ai alors gardé le secret tout ce temps pour pouvoir lui faire la surprise pour son anniversaire.

Il a toujours exprimé un désir d’enfant donc je savais que cette nouvelle serait un cadeau mémorable. Pour ma part, je ne me sentais pas encore prête donc nous avions décidé d’attendre encore un peu avant de nous lancer. Alors quand il a ouvert la boîte pour découvrir le petit bonnet de bébé que j’avais acheté, il n’a pas tout de suite compris, il a cru que je lui annonçais que j’étais décidée à franchir le pas. Alors qu’en fait, je lui annonçais qu’à partir de maintenant notre vie n’allait plus du tout être la même … »

Comment c’est passé la rencontre avec votre « mini vous »?

« La rencontre avec Sasha a été extrêmement rapide, je n’ai pas vraiment eu le temps de réaliser ce qu’il se passait et il m’en reste quelques frustrations.

J’ai accouché par césarienne car elle se présentait en siège, du coup Romain n’a pas pu être présent dans la salle d’accouchement / d’opération pour découvrir Sasha en même temps que moi. Dans la clinique où j’ai accouché, leur protocole prévoyais que le père attende dans la pièce d’à côté où les premiers soins sont effectués au bébé, et je n’ai pas osé demander si l’on pouvait faire autrement. Nous n’avons pas pu partager ce moment, je n’ai pas pu voir sa réaction quand il l’a découverte pour la première fois et j’en suis déçue.

J’ai appris par la suite qu’il avait presque fait un malaise en la voyant arrivée encore pliée en deux, comme elle était positionnée dans mon ventre. Donc peut-être valait-il mieux en effet qu’il n’assiste pas à tout, mais tout de même, ça restera une déception.

L’accouchement par césarienne, je l’ai vécu presque comme un non-accouchement. Ce n’est pas moi qui ai fait le travail pour la mettre au monde, on ne m’expliquait pas en direct ce qu’il se passait et même si j’ai ressenti des sensations ça m’a donné l’impression que ce bébé m’était apporté de l’extérieur et non de mon propre corps. D’où le fait que ce soit difficile pour moi de réaliser lorsque l’on me l’a présenté.

Il a fallu attendre mon retour dans ma chambre, de pouvoir me retrouver seule avec elle dans les bras pour prendre conscience de l’événement qui venait de m’arriver et pour commencer à faire connaissance avec mon enfant et sentir peu à peu de nouveaux sentiments pointer leur nez. Ça ne m’a pas submerger comme une grande vague d’amour, c’est venu progressivement, en apprenant à connaître cette petite inconnue en m’occupant d’elle et en interagissant avec elle. »

Avez-vous trouvé facilement votre équilibre à trois ?

« L’arrivée de cette enfant dans notre vie, je n’ai eu qu’à peine 9 mois pour m’y faire étant donné que ma grossesse n’était pas décidée.

Pour ne pas céder à la panique tout au long de ma grossesse, j’ai évité de me projeter sur ce qu’allait bien pouvoir être notre vie après la naissance. Je me disais que ça allait arriver de toute façon, et qu’on trouverait bien les ressources et la manière de gérer et surmonter tous ces chamboulements. J’ai gardé la même ligne de conduite après, en laissant les choses se faire et en m’adaptant au fur et à mesure, en apprenant à découvrir progressivement ma fille et en cherchant les façons de faire qui semblaient le mieux convenir, à elle et à nous. Le plus important est de se faire confiance, à soi, son conjoint et son enfant.

Les premiers mois ne m’ont pas paru les plus difficiles en fin de compte. La clé c’était de s’alterner, se relayer 1 fois sur 2 pour se lever la nuit pour pouvoir tenir le coup. Même lorsque Romain a repris le travail on a garder ce rythme parce que ce n’est pas parce que je restait à la maison que j’étais moins fatiguée, bien au contraire. S’occuper toute la journée d’un nourrisson, essayer d’entretenir sa maison en même temps pour ne pas tomber dans le chaos, gérer les démarches administratives, … c’est de loin le job le plus épuisant au monde.

L’accumulation de fatigue, la reprise du travail de mon côté (ou plutôt le lancement de ma nouvelle activité) sans avoir encore de mode de garde pour Sasha et les difficultés à l’endormir le soir ont rendu les moins suivants plus compliqués et on a eu du mal à retrouver un équilibre. Ça faisait beaucoup de changements en même temps.

Je crois que lorsqu’on a un enfant en bas-âge, les évolutions sont tellement rapides qu’on est constamment en train d’essayer de retrouver un équilibre. Lorsque certains problèmes se solutionnent et d’autres difficultés apparaissent, et il faut sans cesse se réadapter. Maintenant, Sasha a 2 ans et demi et gagne de plus en plus en autonomie, donc l’équilibre semble bien vouloir s’installer. »


Comment avez-vous imaginé et construit la chambre de votre enfant?

« Comme le reste de notre appartement, mais en plus douillet. Je n’aime pas les couleurs criardes et tous les décors avec des personnages fait pour les enfants. Donc je suis restée dans les mêmes tonalités que le reste de notre appartement (blanc – gris) en y ajoutant des touches de couleur pêche pour rendre l’atmosphère plus douce et chaleureuse.

Idem dans le choix du mobilier.

Passionnée d’objets anciens, il était hors de question de meubler sa chambre avec du mobilier de puériculture classique. on a donc chiné pas mal d’éléments : son berceau (un joli lit de bébé en rotin, remplacé ensuite un lit à barreaux en métal ancien un peu plus grand), un ancien vestiaire en métal pour servir d’armoire, un lit de poupée en bois que l’on a rempli de peluches, des quantités de livres et de nombreux jouets anciens dont une collection de Kiki assez rares dont je ne suis pas peu fière. Et sa chambre continue de se remplir de plus en plus au gré de mes sessions de chine. Les seuls meubles que l’on a acheté en boutique (bibliothèque, chariot à jouet, commode), on les a choisi dans un style industriel pour aller avec le reste. Et pour compléter le tout, un joli ciel de lit Numéro 74 et un tipi Louise Misha pour lui créer des petits cocons.

Depuis peu, on a remplacé le lit de bébé par un lit de grande, encore en rotin et chiné, je l’adore et elle aussi !  »

Avez-vous quelques conseils? Des astuces à partager ?

« Sasha a une peau très fine et sensible et elle a eu très souvent les fesses très irritées (parfois jusqu’au sang). La seule crème qui m’a semblé vraiment efficace pour protéger et réparer la peau, c’est la crème Weleda pour le change à la calendula. Elle apaise vraiment l’irritation, ne pique pas (contrairement à certaines pâtes à l’eau que l’on a essayé) et contribuait à régénérer la peau.

Pour les problèmes de sommeil (pleurs à chaque coucher jusqu’à s’endormir d’épuisement + réveils et pleurs nocturnes parfois), on a tout essayé mais la seule solution a été de la laisser pleurer et de s’armer de patience et de garder toujours la même façon de faire pour créer un rituel et ainsi la rassurer.

En grandissant, on a rajouter des éléments de réassurance supplémentaires car elle était plus à même d’exprimer ce qu’elle voulait (laisser la porte entre-ouverte, une veilleuse connectée qu’elle peut activer elle-même et qui diffuse les musiques à partir de votre téléphone).
On peut lire et entendre tous les avis sur la façon de régler les problèmes de sommeil, comme sur tant d’autres sujets concernant l’enfant d’ailleurs. Il n’y a pas de méthode parfaite. Chaque enfant à son propre mode de fonctionnement, il faut apprendre à le décrypter et se faire confiance pour trouver sa propre solution. »

Y a-t-il des grands principes de vie (ou des convictions ) que vous avez abandonné à l’arrivé de votre petit bout ?

« Je n’ai pas l’impression d’avoir changé ma façon de voir les choses avec l’arrivée de notre fille. J’ai plutôt le sentiment que cet événement exacerbe les personnalités, les révèle davantage plutôt qu’elle ne les change.

Bien sûr, notre vie s’est réorganisée autour de ses besoins et mais on a aussi essayé de faire en sorte qu’elle trouve sa place dans nos propres habitudes. »

Quel est l’achat dont vous ne pourriez pas vous passer ? Quel est celui qui vous regrettez d’avoir acheté ?

« Parmi mes achats coup de cœur, il n’y a rien d’indispensable, mais plutôt des articles à la fois pratiques et sympathiques :

– les chaussons Collégien : simple à enfiler, ergonomique et antidérapant pour courir dans toute la maison sans risquer de tomber. Et tout un choix de motifs hyper chouettes
– les bavoirs bandanas Funky Giraffe : pas de perte de style ni de col trempé avec ces nouvelles générations de bavoirs hyper absorbants et au look hyper sympa. »


Vous êtes la créatrice de « Big day bazaar », ce n’est pas trop difficile de concilier sa vie de femme, d’autoentrepreneur et de maman ?

« Je ne vais pas mentir, évidemment que ce n’est pas simple.

Etre à son compte et essayer de faire grandir en parallèle sa société et son enfant tout en n’oubliant pas de vivre sa vie de femme, c’est le parcours du combattant ! Il faut jongler en permanence et être disponible pour tout, tout le temps.

Et le temps justement, j’ai l’impression de courir après en permanence et qu’il me file entre les doigts. Le plus difficile c’est ça, n’avoir jamais assez de temps pour tout faire, et encore moins pour profiter.

Au tout début, j’emmenais Sasha avec moi sur les shooting, à l’entrepôt, … Du coup, maintenant elle est hyper à l’aise au « travail de maman », elle évolue commun un poisson dans l’eau au milieu des objets anciens et fragiles (même si quelques fioles ont connu un destin tragique sur son passage!). »

Quelques mots sur la séance?

« Le temps passe à une vitesse folle, et dans notre quotidien hyper chargé, on ne prend pas toujours le temps d’apprécier les petites joies du quotidien et de les graver dans sa mémoire ou les capturer pour pouvoir se les remémorer plus tard. Alors prendre le temps de se retrouver et d’immortaliser les moments simples de la vie pour en garder de jolis souvenirs, c’est très important à mes yeux.

Je photographie régulièrement Sasha depuis sa naissance, pour suivre son évolution et capturer tout ce qui la rend si unique. Mais j’ai finalement assez peut de photo de nous avec elle, ou quasi exclusivement des photos posées. Ce que je voulais, c’était des images vraies, de notre vie de tous les jours, de nous à la maison, voir notre relation à travers un point de vue extérieur.

Et Alexandra a su parfaitement retranscrire ces instants. Il y a de la vie dans ses images, des émotions. Et avec son œil d’artiste, elle parvient à rendre ces souvenirs encore plus beaux. Ces clichés sont très précieux pour moi, ils font partie du patrimoine de notre famille.

Habituellement, Sasha n’aime pas particulièrement poser sur les photos, mais avec Alexandra elle s’est prise au jeu. Elle a facilement réussi à la mettre à l’aise et à lui faire oublier l’appareil photo pour qu’elle nous gratifie de toute sa spontanéité.

Merci pour tout Alex ! »

CONCOURS !


Toi aussi tu veux passer un moment privilégié sous l’œil d’Alexandra?

Alors tente de remporter ta séance photo d’une heure en duo ou en famille sur la région Parisienne.

Pour tenter ta chance c’est simple : abonnes toi à mon compte Instagram ainsi qu’à celui d’Alexandra MALDEME et suis les instructions présentes sur le post d’annonce du concours.

Et si tu veux VRAIMENT pouvoir immortaliser de beaux moments sous l’objectif expert de d’Alexandra, augmente tes chances en laissant un commentaire sous cet article en précisant le nom de ton compte Instagram.

Bonne chance 🍀

17 Replies to “1 an, c’est le bilan !”

  1. Les photos sont superbes💌

  2. Ton article et ton blog sont parfaits. Ta vie de famille fait juste rêver, ta réussite est un exemple pour moi.

    Insta @caamillealv

    1. Whoua!!
      Merci, que de compliments 🙂

  3. Cœur cœur coeur dit : Répondre

    Article vraiment touchant et concours idéal! Je nous ai découvert pas mal de point communs dont une rencontre au lycée avec nos amoureux… nous nous marions en septembre après 15 ans ensemble, l’annee De nos 30 ans (ça va être juste pour l’annonce de la grosse le jour des 30 ans: meilleur cadeau!).
    J’ai tenté ma chance sur Instagram et je réitère ici en espérant gagné une belle séance photo de couple avant le mariage 🙂
    Belle continuation!
    Julie
    @julierous

  4. Et quelle année! Les photos d’Alexandra sont canons, et c’est un concours tout aussi chouette que tu nous offres la. Merci ! Hâte de découvrir en détails la nouvelle rubrique ! @lsdze

  5. Super article. Super concours. Qui ne rêve pas d’immortaliser les instants qui compte …
    Compte insta : @jnylasouris

  6. Bonjour j’ai vue vaut photo elle sont magnifique quel talent et sa donne envie de venir en famille faire des photos mon nom instagram est @Bretagnedixhuit

  7. Magnifique article & quelle belle découverte . Je participe bien évidemment étant en région parisienne et fan du travail … merci pour cette occasion
    Insta : low.dg

  8. De superbes photos pour une belle aventure ! Insta : lab_laura

  9. Sophie Insta : versooofi dit : Répondre

    Très bel article, très belle famille.

  10. Oohhh c’est super beau. 😍
    L’histoire est trop touchante et les photos 😶😍😍
    J’aime la nouvelle catégorie !! M comme Maman (💪🏽)
    Je tente ma chance ici aussi pour le concours photo (une occasion d’immortalisé Un beau moment avec ma petite famille 😊😘).
    Insta : daisoudef

  11. C’est tellement beau et les photos sont tellements belles et naturelles . Du très beau travail 😍 @annesophie.guillaume

  12. Votre travail est magnifique !!
    Vous avez eu tellement raison de créer votre blogue, il est très original.
    Je vous félicite.
    Je tente ma chance pour votre concours. 😍😍☘️☘️
    Insta : the_nana_8
    Merci beaucoup 😊

  13. Super concours, merci Fanny! Je participe et croise les doigts!
    Mon compte Instagram : millie3327
    Merci beaucoup!

  14. Bravo pour le blog, les bonnes idées et la joie de vivre communiquée !
    Je participe volontiers car à quelques mois de mon mariage, ce serait un beau cadeau pour mon chéri et moi même…
    Claire alias @mes_papilles_partent_en_voyage sur Instagram

  15. Ces photos sont magnifiques et j’ai vraiment envie d’Ain shopping avec Alexandra, alors je tente ma chance sur Instagram sous le nom zazou-land 🤞🏾🍀

  16. Ces photos sont magnifiques et j’ai vraiment envie d’un shooting avec Alexandra, alors je tente ma chance sur Instagram sous le nom zazou-land 🤞🏾🍀

Laisser un commentaire