Du talon au crampon

Ce soir je ne vous propose pas de découvrir le mariage de Marie et Max, mais plutôt de partager avec ces deux beaux amoureux, leur histoire, leurs préparatifs et leur chouette séance d’engagement.

 

 

UNE BELLE RENCONTRE


Pour M & M : Pourriez-vous me parler de vous ? De votre rencontre ?

« Nous sommes Marie et Max, 25 ans et vivons actuellement près de Bordeaux. Nous sommes en couple depuis l’été 2014.
Je suis auto-entrepreneuse et Max accompagne, depuis deux ans, des lycéens qui sont plus ou moins en situation de handicap et qui ont des difficultés sur le plan scolaire. Max était footballeur jusqu’à l’année dernière puis il s’est mis au tennis en septembre et s’éclate sur les courts. Pour ma part, je suis passionnée de danse depuis l’âge de 5 ans. Je danse tous les soirs de la semaine au Studio Attitude.

Nous nous sommes rencontrés à Châteauroux. Max jouait alors pour la Berrichonne Football et ma mère était sponsor du club. C’est elle d’ailleurs qui m’a prévenu de l’arrivée de Max au club. Je l’ai alors contacté sur Facebook une première fois pour lui souhaiter la bienvenue et une bonne saison à venir. Nous nous sommes parlés pendant un mois sur Messenger, avant que Max arrive à Châteauroux pour la reprise du foot. La première fois que nous nous sommes rencontrés c’était lors d’une soirée entre joueurs et partenaires du club. Nous avons échangés quelques mots, le courant est plutôt bien passé. Nous nous sommes revus rapidement et notre aventure pouvait enfin démarrer.

Nous sommes fiancés depuis le 3 juillet dernier, date de notre 3ème anniversaire. Le mariage est prévu pour le 17 août 2019. Les préparatifs font donc partie de notre quotidien en ce moment. »

UNE JOLIE DEMANDE…


Pour Max : A partir de quel moment as-tu su que tu voudrais l’épouser ?

« Au début de notre relation, je suis très rapidement tombé amoureux, pour la première fois d’ailleurs. Je me suis dit que c’était la bonne et je me suis tout de suite projeté en fait. A aucun moment j’ai douté de nous et c’est toujours le cas aujourd’hui.

Environ six mois avant la demande, nous étions à deux ans et demi de relation et j’ai voulu profiter de notre troisième anniversaire pour marquer le coup. Je me sentais prêt et c’était pour moi une évidence. J’en ai parlé à mes parents assez rapidement qui m’ont conforté dans ma décision. »

Pour Marie : La demande en mariage était une surprise ou tu l’attendais depuis longtemps ?

« C’était une véritable surprise, je ne m’y attendais tellement pas. Nous avons l’habitude de fêter notre « anniversaire »  alors lorsqu’il m’a dit que des surprises m’attendaient, je pensais qu’il s’agissait du cadeau de nos trois ans. Il aime faire les choses bien mais là je n’y ai vu que du feu. Et pourtant il s’en est passé des choses qui auraient pu me mettre sur la piste. Je pense notamment à la disparition d’une de mes bagues, ou encore au regard de la dame d’accueil du château avec son «  Ah c’est vous ! », sans parler des torches positionnées devant le château quelques heures avant la demande. Je pourrais d’ailleurs faire un article sur toutes ces anecdotes, ce serait marrant ! »

Pour M & M : Comment s’est déroulée la demande de mariage ?

« C’était le lundi 3 juillet 2017. J’avais réservé plusieurs surprises pour marquer le coup : une balade en calèche, un dîner au restaurant du château d’Agassac, le château préféré de Marie, et une nuit au Château Giscours.

J’ai fait ma demande après le restaurant, un peu avant minuit. J’avais demandé à Marie de patienter devant l’hôtel pour aller garer la voiture. Ce prétexte m’a servi à mettre en place huit grosses torches formant un demi-cercle, devant la façade du château. Après les avoir allumées, je suis allé chercher Marie. Main dans la main, je l’ai guidée jusqu’au centre du demi-cercle où je lui ai lu quelques mots. Puis dans la foulée, j’ai sorti de ma poche, l’étui de la bague tout en lui posant LA question. Très étonnée et émue, ses premiers mots ont été : « C’est une blague ? ». Je n’ai pas relevé et j’ai reposé la question, cette fois à genoux, plus proche d’une des flammes pour qu’elle puisse bien voir la bague. Et c’est là qu’elle a dit « Oui » avant de sauter dans mes bras.

Nous avons discuté autour des flammes, sous les étoiles : c’était magique. Nous n’arrivions plus à partir. »

Pour en savoir plus sur cette belle demande c’est ICI.

UNE VIE A DEUX…


Pour M & M : Vous tenez un blog en duo, ce n’est pas banal, qu’est ce qui en est à l’origine ?

« L’idée du blog est venue très rapidement après notre emménagement en Corse, en septembre 2015.

Notre première motivation était de donner des nouvelles à nos proches à travers des articles et des photos de nos expériences corses. Ensuite, est venue l’idée de créer une marque ensemble. Il fallait donc se faire un nom, se créer une identité sur le web. Les motivations sont vite devenues des objectifs comme démocratiser un nouveau genre de blog : le blog de couple ou encore s’implanter sur la toile pour acquérir une notoriété.

Petit à petit, le fait de partager nos expériences, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, est devenu quelque chose de « normal » pour nous. Nous sommes un couple et le concept est à la fois différent et innovant dans la mesure où ce type de blog est peu à représenter sur la blogosphère. C’est assez excitant. Nous n’avons pas l’impression de faire du « déjà-vu », partageons notre bonheur au quotidien et essayons de transmettre la joie de vivre aux gens qui nous suivent. Lorsque l’on nous dit par exemple « Vous nous donnez le sourire, continuez », c’est la plus belle des récompenses et cela nous encourage à être de plus en plus naturels et sincères, comme nous l’avons toujours été jusqu’à présent.

En fait, nous racontons notre histoire, nos aventures depuis la création du blog et sommes pas prêt d’arrêter. Nous voulons que les gens se sentent proches, qu’ils n’hésitent pas à venir vers nous. Cette aventure nous permet de faire de très belles rencontres. »

Pour M & M : Vous avez également d’autres projets en commun, notamment professionnels, pouvez-vous m’en dire plus ?

« Duodem est notre bébé et il ne va pas tarder à sortir. C’est notre projet commun. Un e-shop qui représente une partie de nous en espérant que les gens s’identifieront à notre univers.

Nous allons proposer du prêt-à-porter avec une collection portée sur le mariage et une collection avec des variantes de notre logo. Nous ferons également des affiches, des mugs et des tote bags. Tous ces produits auront comme thématiques la vie de couple, l’amour, les chats, la Corse et Bordeaux. »

Pour M & M : Selon vous, avoir un projet professionnel en commun est-il un plus pour votre couple ?

« La vie à deux c’est avoir des projets ensemble justement, et les mener à bien. Si cela fonctionne, nous serons les plus heureux du monde ! Dans le cas contraire, nous assumerons l’échec ensemble et repartirons sur un autre projet. Cette aventure ne peut que nous faire grandir. Nous avons déjà eu plusieurs freins durant la construction de ce projet, et pour autant nous n’avons rien lâché et apercevons enfin le bout du tunnel.

Pour répondre à la question, oui c’est un plus car nous avançons dans la même direction avec un objectif commun. Nous vivons à fond les bons moments et savons gérer les périodes un peu plus difficiles en prenant du recul car nous comparons souvent nos petits soucis à des choses plus graves. »

Pour M & M : La phrase qui correspond le plus à votre couple c’est plutôt « qui se ressemble s’assemble » ou « les opposés s’attirent » ?

« Les deux. Sur certaines choses on se ressemble, sur d’autres on est différent mais on se complète.

Il y a une forte complicité entre nous avec de nombreux points communs. Nous aimons les mêmes choses et partageons la même vision de la vie; ce qui rend le quotidien agréable. Il y a rarement des prises de têtes, et lorsqu’il y en a, nous savons les gérer en mettant nos égos de côté.

Par ailleurs, nous avons des tempéraments assez différents. Max est plutôt calme et adepte de la procrastination ; moi j’ai du mal à me poser. J’ai toujours quelque chose à faire et il faut que ça aille vite. Max aime aller à l’essentiel tandis que je suis perfectionniste et exigeante. Ensemble, il y a un équilibre qui fait que ça fonctionne et que nous sommes fusionnels. »

Pour M & M : Comme de plus en plus de couples vous avez fait une séance d’engagement. Pourquoi ? Quels sont les avantages et les inconvénients selon vous ?

« Nous n’avions pas prévu de séances d’engagement. Cela s’est fait par hasard lorsque Cécile alias Blondie Confettis, une amie photographe de ma témoin, a souhaité nous rencontrer afin de s’entraîner et de compléter son book pro. Le courant est très bien passé et cela s’est vite ressenti au cours du shooting. Cécile a su nous mettre à l’aise.

Les photos reflètent la vérité, notre complicité, le naturel et tout l’amour qu’il y a entre nous. C’est pourquoi nous avons eu l’idée d’en prendre quelques-unes pour réaliser notre Save the date.

Selon nous, il n’y a pas d’inconvénient à faire une séance d’engagement. Par ailleurs, cela peut être un exercice difficile car il n’est pas toujours évident de passer devant l’objectif tout en étant à l’aise. Pour avoir des photos réussies et faire passer des émotions, il faut savoir se mettre à nu et être naturel. »

LES PRÉPARATIFS…


Pour M & M : A plus d’un an du mariage comment vous sentez-vous ? Où en êtes-vous dans vos préparatifs ?

« Nous sommes sereins, confiants et plutôt à l’aise sur le sujet. Je suis tellement excitée à l’idée de me marier, j’attends ce jour-là depuis mes dix ans. J’ai toujours eu envie de devenir Wedding Planner alors c’est un véritable plaisir d’organiser cet événement. Je veux le mariage dont j’ai toujours rêvé et je ferais tout pour que cela se réalise. Il me faut bien deux ans pour pouvoir préparer cette journée inoubliable car j’ai beaucoup d’exigences et je veux que tout soit parfait. La décoration, le timing, les surprises, l’ambiance… Je veux que mes invités soient comblés et qu’ils se disent « Wow ». Je veux de la magie, du romantisme, des sourires, de la danse et du partage. J’aimerais entrer dans les mémoires pour qu’ils se disent tous « Ah le mariage de Marie et Max, c’était quelque chose ! ».

La date est fixée : nous nous marierons le samedi 17 août 2019. Le lieu de réception est réservé et les save the date sont envoyés ! Prochaine étape : trouver le prêtre ! »

Pour M & M : Qu’est ce qui te stress le plus dans l’organisation de votre grand jour ?

Max : »Ne pas trouver tous les prestataires que l’on souhaite par manque de temps et de disponibilité de ces derniers. »

Marie : « J’apporte une grande importance aux photos et à la vidéo souvenir de ce grand jour. Je peine vraiment à trouver des prestataires à mon goût. Cependant je crois bien avoir trouvé la perle rare mais malheureusement ils ne me répondent pas. C’est mon gros stress du moment ! Priez pour moi…

Pour le jour J, j’ai peur d’un élément incontrôlable qui ne peut être géré. J’ai nommé Madame Météo ! J’aimerais faire le maximum de choses en extérieur alors s’il pouvait faire beau, ou si on pouvait éviter la pluie ça serait génial. »

LEUR JOLIS RÉSEAUX SOCIAUX…


N’hésitez pas à aller faire un tour sur leurs comptes et sur leur blog. Des photos pleines de douceurs et de belles histoires à découvrir…

Leur blog : Du talon au crampon

Instagram :

Elle : Madynoushka
Eux : Du talon au crampon
Leur marque : Duodem

Laisser un commentaire