Un joli mariage à domicile

J’adore partager avec vous ce genre de mariage : une journée pleine de douceur, un couple attachant, une date symbolique et un lieu remplit d’histoire…
Découvrez au travers des magnifiques photos de Stéphanie LAPIERRE » ce joli mariage organisé dans la maison de famille de Sophie, exactement 45 ans après le mariage de ses parents.

LEUR BELLE HISTOIRE…

« Laurent et moi nous nous sommes rencontrés dans ma maison de famille, à l’occasion de mes 23 ans. Le meilleur ami d’un ami qui habitait dans le coin…
Nous nous retrouvons à Lyon 6 mois plus tard, en forçant un peu le hasard 😉.
C’était il y a 6 ans, on ne s’est plus quitté.

Je suis plutôt indépendante et Laurent travaille à l’étranger, on a vite trouvé un équilibre. Je ne dirais pas qu’on est fusionnel mais on ne s’ennuie jamais tous les deux. Et notre passion pour le voyage nous amène à vivre des aventures rigolotes aux 4 coins du monde. »

LA DEMANDE…

« On parlait mariage de temps en temps, Laurent savait que c’était important pour moi. En fait j’avais même une date en tête. Et plus la date se rapprochait, plus je voyais mon rêve s’éloigner.
J’ai fini par «mettre les deux pieds (et les deux mains) dans le plat » et un peu comme chaque fois chez nous, c’est plus une décision commune qu’une demande de conte de fées (en même temps ça ne nous ressemble pas vraiment).

J’ai cependant eu droit à une bague de princesse créée par Olivier de la maison Castel »

ELLE NOUS RACONTE…

Comment avez vous choisi le lieu de votre mariage?

« Le lieu se suffit beaucoup à lui même. C’est la maison dans laquelle j’ai grandi, là que l’on s’est rencontré, là que mes parents se sont mariés 45 ans jour pour jour avant nous. »

Comment avez vous choisi votre thème et votre décoration

« Côté déco, la thématique du voyage était une évidence pour nous. On a donc invité nos 140 invités et 12 bouts de chou à un voyage bohème dans le temps.

Vu que j’adore le vintage on a beaucoup chiné de vieux objets, pour créer une allégorie du voyage, et de notre histoire. Les tables représentaient les villes de notre histoire, les bonbonnières du candy bar sont les vieux pots à pharmacie de ma grand mère paternelle, une robe des années 40 de la mamie de mon mari, des vieilles valises, de vieux tonneaux, de vieux cadres pour mettre les photos de mariage de nos grands parents et parents et j’en passe.

Sinon pas mal de DIY notamment pour la déco des tables. Avec de gros coup de main des copines, notamment Sainte Mathilde qui a créé de ses 10 doigts l’attrape rêve qui nous a servi pour notre rituel d’engagement mais aussi de mon frère qui c’est occupé de l’arche.

Les préparatifs ont été rock’n roll! Heureusement que nous avions eu 18 mois car entre les absences de Laurent et la préparation intégrale du lieu, c’était pas de trop. »

Comment se sont déroulés vos essayages?

« J’avais une idée tellement précise de ce que je voulais que je n’ai même pas pensée au prêt à porter. J’ai farfouillé et tranché entre deux coups de cœur Mademoiselle Rêve à Grenoble et Isabella Boutin à lyon.

Le côté pratico-pratique m’a amené à pousser la porte de l’atelier d’Isabella dans le premier à lyon. Et quelle rencontre !!! Elle a très vite su saisir mes goûts et mes envies, m’a mise en confiance dès les 2 premières minutes, et c’est surtout une très belle personne que j’espère garder dans ma vie au delà de ce morceau d’aventure partagé !

Les essayages ont été chouettes, accompagnés parfois par mes témoins, ma mère, deux très bonnes amies ! Et c’était MAGIQUE ! Je ne m’étais jamais sentie aussi belle et tout le monde a trouvé la robe CANON! »

Quel a été votre moment le plus marquant ?

« La cérémonie d’engagement a été mon moment le plus beau. Parce qu’on l’avait préparé avec une amie de ma maman, qu’on y avait mis tout notre cœur ! C’était canon, magique, dans un cadre idyllique ! »

Avez-vous un regret?

« Je regrette de n’avoir pas plus profité, mais je suis de nature assez anxieuse donc rien d’étonnant !

Un conseil : déléguez !!!! Et pensez aux photos !!! À mon grand regret deux photos manquent à l’appel, tous mes neveux et nièces rassemblés et nous avec nos témoins (et oui…on était pas super organisés!) »

Quels sont les points positifs et les points négatifs de se marier chez soi?

« Les aspects positifs sont avant tout symbolique : un lieu chargé d’histoire et de mariages passés, c’était aussi de se marier là où l’on s’est rencontré 6 ans avant.

C’était aussi pratique: avoir le temps d’accéder au lieu dans l’année qui précède, de tout préparer sur place la semaine qui précède, de pouvoir loger beaucoup de monde pour le jour J, d’avoir le temps de profiter du lendemain car on ne quitte pas les lieux…

Les aspects négatifs sont assez mélangés au positifs : la charge immense de travail de préparation (jardin et intérieur), le rangement d’une maison qui vit toute l’année ou presque, l’adaptabilité nécessaire des prestataires à un lieu qui ne se prête pas forcément à de si gros événements. C’est aussi beaucoup plus de travail et d’investissement. Mais tout cela c’est aussi chouette car ça génère encore plus de souvenirs inoubliables !!!

Mais je ne regrette rien, c’était mon rêve de petite fille! »

J’ADORE…

Se marier chez soi, je pense que s’unir dans un lieu qui nous a vu grandir rajoute beaucoup d’émotion à cette grande journée déjà riche en sentiments.
Le choix de la date qui une dimension encore plus solennel, une sorte de bon présage pour l’avenir.
La coiffure un poil rétro de la mariée.
La décoration pleine de charme, chinée dans les greniers…
Sans oublier le sublime gâteau réalisé par la Sophie, une pièce montée dans laquelle elle a mit tout son amour.

ILS ONT CHOISI…

Photographe : Stéphanie LAPIERRE
La robe de la mariée : Isabella BOUTIN
Bijoux de tête : Mignonne Handmade
Chaussures : Collection capsule Sézane x Caroline TAKVORIAN
Le costume du marié : Sur mon 31
Coiffeur : Daddy o Velvet
Maquilleuse : Noémie
Traiteur : Mets Délices
Caviste : Chauvent Chopin
Créatrice de faire part : Laura MAETZ
Imprimerie : Imprimerie Plasse

Laisser un commentaire