Un mariage champêtre en Liberty

Direction Givry en Argonne dans la Marne pour découvrir le mariage champêtre chic d’Alexis et Hannah photographié par Marine Blanchard.

UNE BELLE HISTOIRE…


« Alexis est originaire de Reims. Après quelques années à travailler à Lyon, il rentre et s’installe à Reims.

De mon côté, originaire du pays basque, je fais mes études à Toulouse. Une fois mon diplôme obtenu, je cherche un job et une annonce me séduit dans la région Grand Est : c’est comme cela que j’arrive à Reims. Je m’y sens bien et je cherche à reprendre le théâtre d’improvisation que j’ai pratiqué pendant mes études. J’en fais pendant un an et en septembre 2012, une réunion de rentrée de la troupe me permet de rencontrer Alexis. Je suis immédiatement séduite et ce soir-là, je parle à tout le monde sauf à lui. Nous provoquons ensuite les occasions pour nous revoir et la magie opère. »

UNE JOLIE DEMANDE…


« Nous avons beaucoup de centres d’intérêts communs tout en fonctionnant assez différemment. Il est littéraire, je suis scientifique, il hait le football, j’adore cela… Nous nous retrouvons autour de passions communes : la peinture, la photo, la musique, les voyages. Il est fortement marqué par son séjour Erasmus en Suède, je prends des billets pour visiter Stockholm. Je ne suis pas déçue, cette ville est magnifique et je prends plaisir à découvrir cette culture scandinave. Le soir de notre arrivée, Alexis me fait sa demande, à ce moment là je n’imaginais pas une seconde qu’il le fasse durant ce séjour. »

 

ELLE NOUS RACONTE…


Comment c’est passé l’essayage de ta robe ?

« Concernant la robe, j’avais eu vent du super bon plan Lorafolk x Monoprix. J’ai donc acheté la robe longue et la robe courte de cette collection capsule. C’était le choix de raison en ce qui concernait la robe longue. Je continuais à regarder les robes des créateurs et je connaissais le Dressing Club. Je savais qu’ils proposaient des ventes privées et sur un coup de tête je me suis inscrite. Le jour J, je n’ai pas eu de coup de cœur pour une robe de créateur mais pour la collection capsule du Dressing Club. Ma sœur est convaincue, c’est celle là ! J’ai donc acheté ma robe Zélie et ma couronne de fleurs English Garden ce jour-là.  »

Comment avez vous choisi votre thème ?

« Nous voulions quelque chose de simple et qui nous ressemble. Nos goûts ont coïncidé avec les tendances du moment et nous sommes partis sur une déco champêtre et liberty. Nous avons beaucoup chiné, nous sommes allés chercher un lot de vaisselle vintage à Strasbourg, nous avons cherché du tissu liberty (bleu !, je ne voulais que cette couleur) et Alexis a même cousu nos chemins de table. »

Comment c’est passé le choix de vos prestataire ?

« Nous avons choisi Marine notre photographe avant d’avoir notre lieu. Si cela avait été au pays basque, elle nous aurait suivis ! La photo, c’était une de mes grandes exigences. J’ai des goûts très affirmés et je voulais quelque chose qui nous corresponde et qui nous plaise. Le travail de Marine nous a séduits, sa personnalité nous a convaincus. Nous ne l’avions jamais vu travailler et pourtant, le jour J, elle a eu l’attitude que nous nous imaginions. Nos invités l’ont adoré. Je ne peux que la recommander.

Pour le maquillage, cela a été très compliqué. Une de mes amies s’était marié un an auparavant et j’avais adoré son make up. J’ai donc pris rendez-vous dans le même salon de coiffure  qu’elle mais on m’a annoncé de suite que la maquilleuse n’était pas dispo. J’ai donc conservé le rendez-vous et j’ai été ravie de ce que m’a proposé Rose, qui a bien tenu compte de ma volonté de garder mes cheveux bouclés naturellement. J’ai donc essayé de trouver une maquilleuse, ai fait deux essais très peu convaincants et à quinze jours du mariage j’étais prête à abandonner.

Emmanuelle m’a sauvée, c’est dans son salon que j’ai fait quelques UV et mes soins pré-mariage. Elle a l’habitude de maquiller les Miss Champagne-Ardenne et je savais qu’elle avait de la technique. Elle a tout fait pour m’arranger et c’est comme cela qu’elle m’a reçue le jour du mariage à 7 heures, bien avant son horaire d’ouverture. Je remercie donc Rose qui travaille à l’atelier JNG  et Emmanuelle de l’Eternel Féminin

En ce qui concerne la fleuriste, là encore c’était un coup de cœur. J’ai contacté Nathalie qui a su m’écouter, me conseiller et parfois canaliser mes idées. Le rendu correspondait exactement à ce que je voulais. Si jamais vous la contactez, elle fait de superbes boutonnières, celle d’Alexis était sublime. Vous pouvez la contacter (elle ou son associé) les yeux fermés. »

Avez-vous des conseils ? Des regrets ?

« Pas de regrets concernant notre mariage mais un grand conseil : prenez le temps de vous retrouver à deux la veille du mariage. C’est un moment stressant et être à six dans un appart’ de 50 mètres carré, ce n’est pas la meilleure idée qu’on ait eue !

Ne négligez pas le choix de votre DJ, c’est très important pour que l’ambiance soit au rendez vous ! »

ILS ONT PARTICIPE


Photographe : Marine Blanchard Photographie

Lieu de réception : Les terrasses de l’Espérance à Givry en Argonne

Traiteur : Restaurant l’Espérance à Givry en Argonne

Fleuriste : Insolite Tamaya bis à Reims et la cueillette de Muizon

DJ : DJ callahan

Maquillage : L’éternel féminin à Tinqueux

Coiffure de la mariée : L’atelier JNG à Reims

Coiffure et barbe du marié : Salon Monsieur à Reims

Papeterie : www.carteland.com

Robe de mariée et accessoires : Le dressing club Paris

Chaussures de la mariée : Jonak

Costume  : Azzaro

Chaussure du marié : Melvin & Hamilton

Nœud Papillon : Le Colonel moutarde

 

 

One Reply to “Un mariage champêtre en Liberty”

  1. Quel beau mariage, je n’arrive pas à choisir ce que je préfère….C’est le dos nu de la robe de mariée, le noeud pap, les chemins de tables en liberty bleu, les cadeaux d’invités ou le molky detourné en numérode table?

    Bref, félicitations aux mariés pour ce magnifique jour J!

Laisser un commentaire