Pour un essayage réussi…

On l’attends toutes, on en rêve, on l’adore, le jour de l’essayage de LA robe!!
Cette étape clé, vous permettra de réaliser pleinement que, enfin, c’est votre tour!!(SORTEZ LES MOUCHOIRS!)
C’est aussi un choix clé qui va déterminé le reste de votre mariage. Votre de robe : bohème, folk, chic peut déterminer la style de votre décoration et l’ambiance de votre grand jour.
Pour celles qui comme moi on la nostalgie de ce grand jour,accompagner à cet événement est aussi un vrai bonheur!
Cependant, pour que cette journée reste magique, quelques éléments ne sont pas à négliger:

Marion KENEZI (à retrouver à Paris, Angers, Lille)

MON ESSAYAGE…

Comme beaucoup d’entre vous j’ai attendu ce moment pendant des années, peut être même toute ma vie.

J’avais envie de me sentir belle et femme comme jamais, mais je redoutais aussi de ne pas trouver LA robe, de ne pas avoir ce déclique dont toutes les filles parlent. J’avais également peur de ne pas aimer le reflet dans le miroir (ma fille n’avait que 15 mois lorsque j’ai fait mes essayages, et ma grossesse avait laissée des marques!). En gros je flippais pas mal et je m’étais mise un pression de dingue!

J’avais, comme nous toutes je pense, fait des repérages sur internet. J’étais sûr de vouloir une robe forme « princesse » (afin de camoufler mes hanches). Dans toutes mes recherches, un modèle de chez Rosa Clara m’avait littéralement tapée dans l’œil. Seulement elle n’était disponible que sur Paris et je n’ai pas voulu aller aussi loin pour des premiers essayages.

J’ai donc prix 3 rendez-vous dans trois boutiques Lyonnaises (à mon grand regret, à l’époque, je n’avais pas pris rendez vous chez des créatrices de la région) et j’ai emmené avec moi ma mère, ma grand mère, ma sœur et ma deuxième témoin.

Boutique N°1

La première boutique propose plusieurs types de marques,et surtout des modèles qui ressemblent à celle que j’avais repérée sur internet : volumineuses mais pas trop avec une bustier plutôt sobre.

Au premier abord, les vendeuses ne sont pas très sympathiques, et plutôt pressées d’expédier la vente.
Les robes sont jolies, et me vont à peu près toutes (attention je dis ça sans aucune prétention!) mais je n’ai aucune émotion. Pas d’étoiles dans les yeux, ni de papillons dans le ventre, j’ai le sentiment d’essayer une tenue banale, je me sens vide!
J’avais tellement imaginée ce moment, je l’avais idéalisée et rien ! Pas de larmes de joie, pas de frissons…le néant (J’aurais même été plus emballée en essayant un gilet « Des petits hauts », c’est dire!)

J’ai commencée à prendre peur, à remettre le mariage en question, à me dire que c’était mauvais signe de ne rien ressentir en essayant ses premières robes de mariée… Je ressort de la boutique plutôt septique, triste et carrément déçue!

Boutique N°2

Pronovias Lyon

Après une pause repas bien méritée qui a permis de décompresser et de relativiser, on se rends  chez Pronovias. Une boutique majestueuse, grande et pleine de miroirs! Dès l’entrée, je me suis sentie bien et plus sereine (un poil princesse 🙂 ).

On monte les gigantesques escaliers et un petit bout de femme nous accueil et nous fait choisir les modèles que l’on souhaite essayer (petit plus, le prix est clairement affiché, ce qui à mon sens est très agréable et donne confiance). Je reste tout de même figée sur le même type de robes, toujours volumineuses, mais je varie les  matières et la forme des hauts, bustiers, manches longues, dentelle, soie…

Je m’installe dans cette immense cabine et j’essaie chaque robe une à une. Je prends le temps avec la conseillère de me regarder et de dire ce que j’en pense avant de sortir et d’être éventuellement influencée par mes accompagnatrices d’un jour.
Les robes sont belles, bien finies, elles sont exactement comme je les imaginais, je n’ai rien à leurs reprochées. Mais malheureusement, malgré cet accueil chaleureux, ce lieu sublime et ces jolis modèles, je n’ai toujours aucune émotion, autant de mon côté que du côté de ma famille. Je reperds à nouveau confiance. Je commence à m’effondrer…

C’est à ce moment que ma sœur propose la robe que je n’aurais jamais osée essayée, une robe sirène, près du corps, qui moule tout ce que je hais en plus chez moi!

Mais au moment ou je l’enfile je me sens plus femme que jamais, je m’imagine immédiatement dans l’église au bras de mon mari… On me rajoute ce voile immense et là les larmes montent. Mais je ne veux pas me précipiter et après de longues minutes, je quitte « ma douce évidence » et je décide d’aller à la dernière boutique pour confirmer mon choix.

Boutique N°3

Il faut dire ce qui  est, c’est plutôt très mal parti, la boutique est vraiment pas terrible. Les robes ne font pas très qualité et les cabines ne sont même pas assez grandes pour que je rentre dedans avec une robe. C’est sombre, triste… J’en essaie deux , sans grande conviction, et c’est sans surprise que je cours réserver MA ROBE!

QUELQUES CONSEILS…

Le timing

Un essayage c’est 10 à 12 mois avant le jour J (cependant cela peut être raccourci si vous vous mariés hors saison).
Pensez à prendre rendez-vous au mois 2 mois avant la date souhaitée pour plusieurs raisons:

– Pour avoir le choix de la boutique! Ça peut paraître beaucoup, mais la plupart des essayages sont sur rendez-vous et certaines boutiques sont très demandées, alors mieux vaut s’y prendre tôt.
– Pour avoir le choix du créneau horaire. Les essayages c’est environ 1h45, donc pour faire plusieurs boutiques sur la même journée : ORGANISATION & ANTICIPATION!
– Pour être sûr que les personnes qui doivent vous accueillir soient disponibles.

Le choix de la/les boutique(s).

Olympe Bordeaux (Existe aussi à Montpellier et Lyon)

Pensez à vous pencher sur la collection proposée mais pas seulement, le cadre aussi à son importance, certaines boutiques ont une belle qualité d’accueil, ce qui donne encore plus d’importance à cette journée!

Attention, ne restez pas trop figées sur les chaînes internationales, intéressées vous aux créateurs proches de chez vous. Les petites boutiques regorgent aussi de jolies pépites!

Recherchez également les concept stores proches de chez vous, ils vous permettront de pouvoir essayer des modèles de créatrices que l’on ne trouve habituellement qu’à Paris.

Pivoines and Love Paris

Le choix des invités.

Exit la cousine jalouse (OUI encore elle!) qui ne sera pas là dans le seul but de vous conseiller pour trouver la robe qui vous rendra la plus irrésistible.
A éviter aussi, les amies rivales, la tata Jeannine aux goût d’un autre temps..
Choisissez des personnes qui vous connaissent bien, qui sont heureuses (vraiment heureuses) pour vous et qui feront passer votre intérêt avant leurs goûts personnels.

Surtout faites vous confiance ! C’est votre ressenti qui compte. Avant d’être influencée par vos accompagnatrices, regardez vous dans le miroir dans la cabine et faites le point.

Robe Marion KENEZI (à retrouver à Paris, Angers, Lille)

Quelques éléments à emmener pour l’essayage.

– Un appareil photo, pour immortaliser ce beau moment! Vous voir en photo avec les différentes robes pourra aussi vous permettre de comparer les différents modèles sur vous!

– Un soutien gorges sans brides couleur chair, exit le soutien gorge tendance de l’été aux couleurs flashy et imprimés flamands roses.

– Des chaussures à talon, une hauteur similaire à ce que vous aimeriez porter la jour du mariage. Certaines robes sont sublimes lorsque l’on est perchées sur une estrade de 20 cm, mais c’est la désillusion lorsque que l’on tombe de son pied d’estal! Mieux vaut alors être bien chaussée pour se rendre compte.

– Un élastique, un headband… pour pouvoir simuler rapidement quelques coiffures : cheveux lâchés, relevés plutôt haut ou bas… Cela vous permettra de regarder de façon plus ciblé les coiffures avant le second essayage.

Elisa MARTIMORT (à retrouver à Bordeaux, Angers, Lyon, Toulouse)

Et surtout PROFITEZ!!!!!!

Et vous comment c’est passé votre essayage ou comment l’imaginez vous?

Retrouvez une liste de créatrices de talent dans mon carnet d’adresse

One Reply to “Pour un essayage réussi…”

  1. Ma future femme a eu du mal à trouver une robe qui lui convient. Elle a fait beaucoup d’essayages, mais elle n’a pas aimé. Après plusieurs mois de recherche, elle a finalement trouvé la bonne.

Laisser un commentaire