Une solution DIY avec la machine Cameo

Votre mariage, vous en rêvez depuis plusieurs mois, vous avez sans doute créé 50 tableaux sur Pinterest pour répertorier vos idées de tenue, de coiffure, de bijoux, de déco…
Dans votre tête tout est parfait, du menu sur ce magnifique miroir ancien au tote bag pour les invités. Malheureusement si vos envies sont sans limites, votre budget, lui, n’est pas extensible.
Mais, malgré tout, vous rêvez devant ces mariages à la décoration parfaitement personnalisée, ou chaque écriture est calligraphiée avec la même police que votre faire part et ou le logo des mariés est apposé sur un maximum de support, afin de rendre ce grand jour unique. Vous avez (comme beaucoup) essayé les Posca, mais votre magnifique écriture pâte de mouche est loin d’avoir l’effet escompté sur votre belle urne en verre. Ne désespérez pas, j’ai peu être une solution pour vous…
Vous aimez les DIY, vous avez un ordinateur et pas deux mains alors cet article est pour vous!

Au travers du témoignage de trois super « bride to be » créatives découvrez les capacités, les points positifs et négatifs des machines Silhouette.

SELON SOPHIA ALIAS @MUM2GIRLS31


SES RÉALISATIONS

Quel est le modèle de ta machine ? Ou l’as-tu achetée et pour quel budget ?

« J’ai la silhouette caméo 3. Mon chéri me l’a offerte et l’a commandé sur ouiouitex (300 euros), et à cette période 40 euros étaient offert pour les accessoires. »

As-tu mis longtemps à apprivoiser la machine ?

« Non, j’ai installé le logiciel le samedi, le dimanche, je faisais mon premier DIY : les cintres pour mes témoins.
On ne peut pas tout connaître au début, mais la prise en main n’est pas plus difficile qu’un autre logiciel… avec le temps on se perfectionne. »

Qu’est ce qui t’a posé le plus de problème ?

« Le problème que certaines utilisatrices peuvent rencontrer c’est surtout sur les polices à petit format ou pas très épaisse.
Pour réussir ce type d’écriture il suffit de modifier certains réglages notamment la vitesse. »

Est-ce que la partie dessin est difficile?

« Ce n’est pas la partie la plus facile, on va dire que ce logiciel n’est pas l’idéal pour faire les dessins. Il est d’ailleurs plus simple de dessiner sur une feuille blanche, de le scanner et de le vectoriser ensuite sur le logiciel.
Pour ma part je dessine souvent des traits aux extrémités des lettres. »

Ou trouves tu tes motifs ? Est-ce toi qui les vectorise ou les achètes tu en ligne ?

« Pour les motifs je vais sur freepiks, il y a énormément de choix… on peut également en trouver sur daffont , même si l’on a tendance à l’utiliser que pour les polices.
Jusqu’à maintenant je n’ai pas eu besoin d’acheter de motifs ou de polices.
Tous les motifs que l’ont télécharge doivent être vectorisés sur le logiciel sinon la machine ne va pas découper le motif.
Étape 1 : je télécharge le motif sur freepiks
Étape 2 : j’ouvre le fichier sur le logiciel silhouette dans les fichiers téléchargés.
Étape 3 : je sélectionne le motif à vectoriser, et on clique sur vectorisé (petit onglet sur la droite). »

Qu’as-tu fait avec ?

« La liste est longue 😂 :cintres des témoins, menu de mariage, panneaux directionnels, lunettes de soleil (evjf/evjg), totes bag (pour les témoins/ invités), bouteilles pour le bar à rafraîchissement, stickers sur les tubes à bulles, panneaux (piste de danse, pour les invités, photobooth…), flocage peignoir pour la mariée ainsi que le flocage des pochettes pour les témoins, l’urne … »

Quel est ton DIY favoris

« J’aime beaucoup mon menu du mariage. Découpé à la machine et complété du stickers 🙂 »

Qu’est ce qui est le plus facile à réaliser ?

« Le plus facile c’est l’utilisation du vinyle, il suffit de taper son texte, choisir la police ainsi que la taille en fonction du support.
Pour le réglage de la découpe, certains sont déjà enregistrés sur le logiciel.
Pas besoin de la feuille de transport si la feuille de vinyle est grande. On lance la découpe… on enlève les contours et l’intérieur des lettres (échenillage). Ensuite on place le film de transfert par dessus, on maroufle et le stickers est transférer, il suffit alors de positionner le film sur le support, de maroufler de nouveau pour que le stickers soit placé.
Bon en lisant ça peut paraître compliqué mais pas du tout il m’est arrivé de faire certaines choses en même pas 5 minutes ! »

Qu’est ce qui est le plus difficile à réaliser ?

« Le plus dure c’est de faire les stickers de grande largeur, la complexité n’est pas dans la mise en page ou dans la découpe mais surtout dans la mise en place du stickers (centrage alignement)
Et je rajouterai aussi les petits motifs ou les polices très fines (les accents ou les points sur les i peuvent sauter lors de la découpe) »

Ou achète tu ton papier ?

« Happyflex pour les petites quantités, pour les grandes quantités ouiouitex/transfère-id »

Selon toi est ce que c’est un achat rentable ?

« Alors déjà pour ma part c’était pas un achat qui était prévue pour mes préparatifs, je voulais faire des petites choses pour mes enfants. Ils s’avèrent que je me suis vite aperçue que cet outil m’allait être précieux.

Pour une personne qui veut l’utiliser pour le mariage je conseille de prendre la portrait 2 (à 169 euros) elle est vite rentabilisée. Mais pour avoir fait le calcule même ma machine qui coûte plus cher a été rentabilisé…

Je prends pour exemple un tote bag qui coûte en moyenne 10/11 euros sans les frais de ports. Pour un tote bag fait par vous même cela vous coûte moins de 2 euros. Si vous en faites pour les témoins demoiselles d’honneurs… familles…
Je pourrais écrire des pages sur cette machine.
Mais si une personne cherche un résultat impeccable, gagner du temps et finalement aussi de l’argent il faut foncer ! »

SELON CHARLÈNE ALIAS @MON.JOLI.JOUR


SES REALISATIONS

Quel est le modèle de ta machine ? Ou l’as-tu achetée et pour quel budget ?

« J’ai la machine de marque silhouette modèle caméo 2. Représentant un bon budget neuve, j’ai regardé et trouvé sur le bon coin pour moitié prix soit 150 euros. »

As-tu mis longtemps à apprivoiser la machine ?

« Relativement assez vite car je n’utilise sûrement pas toutes ses potentialités pour le moment étant donné que pour le mariage ce sont souvent les mêmes principes de DIY. »

Qu’est ce qui t’a posé le plus de problème ?

« Effectuer les bons réglages de découpe selon le type de papier ainsi que de se rendre compte des dimensions réelles du projet lorsqu’on le découpe : parfois trop petit ou trop grand par rapport au support choisi. »

Est-ce que la partie dessin est difficile ?

« Pour quelqu’un qui est habitué à utiliser un ordinateur, non je ne pense pas. »

Ou trouves tu tes motifs ? Est-ce toi qui les vectorise ou les achètes tu en ligne ?

« Je trouve mes images sur freepik la plupart du temps et je les vectorise avec le logiciel silhouette studio qui est fourni avec la machine. »

Quel est ton DIY favoris ?

« Pfffiou difficile de choisir. J’ai beaucoup utilisé le vinyle pour faire mes stickers afin de personnaliser notre mariage. Mais j’ai utilisé aussi récemment du flex thermocollant pour un grand projet qui me tenait à cœur et je suis ravie du résultat! »

Qu’est ce qui est le plus facile à réaliser ?

« Du texte. Suffit de taper son mot ou sa phrase et c’est bon. Après vient le choix draconien de la police… j’y passe parfois du temps, trop de temps et mon futur mari doit me raisonner 🙂 »

Qu’est ce qui est le plus difficile à réaliser ?

« Chercher des images qui se vectorisent pour être utilisables. Parfois on trouve un super dessin et en le vectorise y ça ne rend rien. Dommage ! On repart à la chasse 🙂 »

Ou achète tu ton papier ?

« Sur happyflex la plupart du temps pour le vinyle vendu au mètre ils sont bien. Par contre gros frais de port environ 10€J pour ma dernière commande alors je groupe mes achats! Et sinon j’ai également pris sur la fourmi créative. »

Selon toi est ce que c’est un achat rentable ?

« Oui c’est achat rentable si on veut personnaliser son mariage et faire de ses propres doigts. Il faut l’acheter au début des préparatifs c’est le mieux. Et elle me resservira après pour des cadeaux personnalisés 🙂  »

SELON KARINE ALIAS @WONDER_WEDDING_MUM


SES REALISATIONS

Quel est le modèle de ta machine ? Ou l’as-tu achetée et pour quel budget ?

« J’ai la silhouette caméo 3 ! J’ai pris la décision de l’acheter neuve sur Cdiscount. Elle m’a coûtée 299 euros. La portrait aurait pu suffir pour le mariage (elle découpe juste sur une moins grande surface et moins de types de supports). Mais je fais aussi de la couture à côté et d’autres loisirs créatifs pour lesquels je pourrai vraiment poursuivre mon utilisation. »

As-tu mis longtemps à apprivoiser la machine ?

« L’installation de la machine sur le PC et le logiciel est assez longue surtout que pour le faire tourner il faut quand même un ordinateur d’assez bon niveau (sans que ce soit totalement rédhibitoire mais c’est à savoir !). Par contre à côté de ça le logiciel est très très bien fait : intuitif, facile d’utilisation et permet réellement de réaliser sans trop de connaissances techniques ce qu’on a en tête. Je l’aime beaucoup ! »

Qu’est ce qui t’a posé le plus de problème ?

« L’installation sur mon pc n’a pas été possible. J’ai du prendre celui de mon conjoint d’un meilleur niveau. En ce qui concerne l’utilisation il ne faut pas hésiter à regarder des tutos sur youtube avant de se lancer, cela permet de vraiment se rendre compte des possibilités de la machine, des erreurs à ne pas faire et des étapes à respecter. »

Est-ce que la partie dessin est difficile ?

« Vraiment très facile ! Comme je disais le logiciel est très intuitif et permet réellement beaucoup de choses. Personnellement j’ai surtout utilisé du texte et des images trouvées sur le net que j’ai vectorisées. »

Ou trouve tu tes motifs ? Est-ce toi qui les vectorise ou les achètes tu en ligne ?

« Je n’ai acheté aucune image en ligne. J’ai trouvé mes images sur Google images ou freepik. Beaucoup sur Google images. Je vectorise ensuite mes images grâce au logiciel. »

Quel est ton DIY favoris

« Hou lala difficile de choisir car la machine permet de réaliser nos DIY exactement de la façon dont on les imagine alors forcément on les aime tous ;). J’ai beaucoup aimé faire les tote bags et pochettes pour mes témoins, proches et participantes EVJF car j’imaginais aussi le plaisir que j’aurai en les offrant. Je suis aussi ravie du résultat ! Idem pour les petits tote bags enfants. »

Qu’est ce qui est le plus facile à réaliser ?

« Je dirai les étapes une fois la découpe faite. Le matériel happyflex est vraiment de bonne qualité et fonctionne très bien sur tout type de support. Lorsque l’on connait bien la démarche à suivre, aucun soucis de réalisation ! Cependant, l’échenillage peut être fastidieux surtout lorsque l’on fait la même personnalisation en de nombreux exemplaires. Comme par exemple les tote bags ou pochettes pour ma part. »

Qu’est ce qui est le plus difficile à réaliser ?

« Le plus difficile est forcément la création. Déjà d’une part, imaginer son design, choisir les polices, les dessins mais aussi adapter le tout au support ou aux dimensions dont on dispose. Pour illustrer mon propos, lorsque j’ai personnalisé les lunettes EVJF, il était nécessaire de choisir une police d’ecriture adaptée à la petite zone disponible sur la branche ! La machine est très précise mais elle a ses limites 😉 »

Ou achète tu ton papier ?

« J’achète le vinyle et le flex sur happyflex 😉 »

Selon toi est ce que c’est un achat rentable ?

« Oui je ne regrette pas du tout. Même neuve. Elle m’a permis de gagner beaucoup de temps, de multiplier les possibilités et moi qui suis tatillonne dans mes DIY, d’être sûre de la propreté et netteté 😉 »

 

Merci les filles d’avoir accepté de répondre à mes questions 🙂

Et vous, avez vous des astuces DIY à partager?

 

One Reply to “Une solution DIY avec la machine Cameo”

  1. Hello les filles,
    si jamais l’une d’entre vous vend sa silhouette caméo en Ile-de-France, faites-moi signe ! 😉

Laisser un commentaire